Une année en distanciel

Le 14 avril 2021

Les cours en distanciel se sont avérés aussi efficaces que les cours en présentiel. Etudiants et intervenants se sont très vite adaptés à ce nouveau mode de fonctionnement et nous avons mis en place des process simples qui ont été rapidement assimilés par tous. Une vraie réussite !

étudiante souriante

Effectuer une première rentrée en période de confinement n’est pas une chose aisée. Pourtant celle-ci s’est très bien déroulée et depuis, les cours, les séquences intensives, les colles et les partiels se déroulent ainsi et à notre grande joie tout se passe vraiment très bien. L'ensemble a été repensé pour que la qualité des interventions fût intacte et que la proximité fût maintenue. Nous voulions profiter de cette circonstance particulière pour faire aussi bien qu’en présentiel et nous avons réussi. Tous se sont adaptés à ce nouveau mode de fonctionnement et les étudiants sont ravis.

Nous utilisons Teams pour l’essentiel et les outils mis en place par le Groupe fonctionnent parfaitement. La mise à disposition des logiciels principaux se fait dans la journée et l’accès aux plateformes est immédiat.

Les cours vont perdurer ainsi jusqu’au mois de juillet, ils le seront sous une forme ou l’autre selon les circonstances et quoi qu’il en soit la bascule se fera en un clin d’œil. Mais une chose est acquise, ils seront de qualité équivalente. Certes, chaque mode a ses avantages et ses inconvénients mais il y a fort à parier qu’au retour des conditions normales, nous combinerons les deux ! Et lorsque nous nous retrouverons près du canal Saint-Martin, présentiel et distanciel se tiendront la main ! Une union heureuse.
 

Jean-Christophe Beaux,

​​​​​​​directeur de l'ESIN

PARTAGER